Fort de la Roque-Gageac : de quand date ce village troglodytique ?

La Roque Gageac représente une commune située dans la partie sud-ouest de la France. Elle se trouve dans la région Nouvelle Aquitaine, plus précisément à Périgord Nord dans le département de la Dordogne. La Roque Gageac constitue en outre une ville symbolique de la vallée de la Dordogne. Cette ville attire de nombreux touristes en raison de son microclimat, de sa situation particulière et surtout de sa forteresse troglodyte. Mais de quand date cette fortification de la Roque Gageac ?

La forteresse de la Roque Gageac : un endroit riche en histoire

Des maisons sont construites contre la falaise qui surplombe la Roque Gageac à Dordogne. À partir de ce village, vous pouvez profiter d’une vue imprenable sur la forteresse troglodytique. Cette dernière est située à 120 mètres de hauteur. En ce qui concerne sa construction, le fort de la Roque Gageac a été bâti vers les années 1100. Cet endroit surprenant vous fera découvrir son magnifique panorama associé aux raisons de sa localisation. Cette immense construction défensive a été édifiée afin d’apercevoir l’attaquant arriver de loin, de protéger la partie de la vallée de la Dordogne et surtout bloquer toute circulation sur la mer.

Un fort troglodyte construit à un emplacement stratégique

La forteresse de la Roque Gageac a été construite dans un endroit sinueux et difficile d’accès du rempart calcaire. Il y a 90 millions d’années, le calcaire jaune qui caractérise le Périgord Noir a été formé au crétacé supérieur de la falaise. En conséquence, la mer a été entièrement retirée et le rempart à nu a été exposé aux différentes sortes d’épreuves. Il présentait en effet des fissurations et a fait apparaître de nouveaux abris sous roche à cause des conditions climatiques en évolution constante.

Une construction idéale pour se réfugier en cas d’assaut

Une véritable fortification a été bâtie au XIIe siècle. Au-dessus des toitures des maisons (à 40 mètres) se trouve le rempart Roc de Viguayral. Ce dernier se situe à l’aplomb de la rivière et du village. Les abris sous roche se formaient sur la falaise ont servi de matières pour construire l’énorme système défensif. L’ensemble de l’arsenal de sécurité a été mis en service comme les murs de canonnières, de meurtrières et d’archères, les sentinelles, les marches dans la roche, l’escalier en bois, etc.

Actuellement, le fort de la Roque Gageac, bâti à l’époque médiévale, est de nouveau accessible après de nombreuses années de travaux. Vous pouvez y venir afin de connaître davantage l’histoire et admirer une vision à couper le souffle.

Le gouffre de Padirac, l’un des plus profonds d’Europe ?
Les 3 plus beaux châteaux de la vallée de Dordogne